Aujourdh'ui, je voudrais fêter mes 19 ans et garder toute l'insouciance de ces années-là.  Mais je fête mes 35 ans...en 2012...2012 que j'ai sentie hostile dès le départ, on en a ri, moi et mes superstitions...et pourtant...pourtant 2012 est bien hostile, elle tient toutes se promesses, elle est dure, remuante et questionnante.

Des soucis que l'on pense insurmontables, de ceux qui sont simplement matériels, finalement bien risibles et puis les vrais, ceux qui vous prennent aux tripes, entendre les mots "chronique", "incurable", "tumeurs", "exérèse", "douleurs",...vivre sur le fil plusieurs semaines, espérer, recommencer,...retomber, savoir que 10 jours après ses 35 ans, on portera un beau bracelet d'identification, qu'on aura mal et qu'on espérera tourner la page définitivement.

2012...et se dire que le sort s'acharne même sur les plus petits..avec un tourbillon pleine de joie de vivre qui fait une chute malheureuse et qui en gardera des conséquences ... jusque quand ? Gérer les difficultés au quotidien et les questions.

2012... et un emploi où il ne fait plus du tout bon vivre mais où on tient parce que notre société le veut ainsi...

2012...et se sentir bien seule parce que l'on est de ces personnes qui se construisent une bulle autour d'elle lorsque le moche insiste et appuie si fort.  En avoir marre d'entendre "tu es si forte" et avoir juste envie de craquer et de crier tellement fort...être tellement déçue parce autour de vous si peu se rendent compte de la traversée du désert amorcée...

Attendre fin juin avec impatience, débuter 2012 le 1er juillet différemment et espérer si fort être bien entourée aujourd'hui...pour mes 35 ans.

Je reviens bientôt...

DSC03640

garder ces regards ...toujours...

et remercier ceux qui sont toujours quand même là...