Dans la semaine, on s'était concocter un petit week-end bien sympa...une marche aux flambeaux vendredi soir pour fêter vampires, sorcières et compagnie, un anniversaire samedi, une journée aux bois dimanche pour courir, sauter et rire dans les feuilles mortes.  Mais voilà, le temps a chamboulé nos projets : vendredi, impossible de marcher sous la pluie, on s'est donc promenés à trois dans les rues désertes.  Samedi, on est bien allés à l'anniversaire du grand cousin, où les enfants nous ont étonnés par leur calme inhabituel, le gris du temps peut-être.  Dimanche, le gris était toujours là, une pluie fine qui vous pénetre dans la peau jusqu'au os, un ciel sombre à souhait, du froid beurk juste du froid !   Comment ne pas se laisser démonter par une telle journée, comment finir en beauté un week-end un peu maussade pour commencer la semaine de bonne humeur ?  Et si on reprenait la tradition (oui, oui l'amoureux et moi on est jeunes mais on a déjà une tradition) un peu perdue de vue mais la bienvenue ces jours-ci : tradition "dimanche en pyjama" : youhou, c'est décidé !

Alors pour commencer notre premier dimanche en pyjama en famille s'il vous plait, on a décidé de faire des tours ou des "tuuuuuuuuuuuuurrrrrrrrr" comme dirait Léonore.  Et on construit de jolies tours que l'ont fait aussitôt s'écrouler en hurlant "bouuuuuuuuuuuuum".  Ca nous parait si simple hein à nous adultes mais comprendre que c'est plus stable si le gros cube est en dessous du petit ne parait pas si évident, comprendre que si on met le gros cube sur le plus petit avec son côté ouvert, bein forcément le petit il disparait, comprendre que non, non, non c'est pas possible du tout de faire une tour en mettant les cubes sur leurs pointes (une véritable créatrice c't'enfant!).  Une matinée passée à faire et défaire et à contempler son enfant battre des ailes la bouche ouverte devant tant de découvertes !

hmmm désolée mais les photos viendront demain, l'apn est en grève.

Edit du 4.11 : voici les photos : IMG_3365IMG_3367IMG_3371

Pour les plus observatrices : oui Léonore a toujours le même pull quand on reste à la maison (elle en a deux le smêmes en fait) de sont les pulls "ça caille grave à la maison!"